Comment laver le poulet pour éviter la salmonelle ? L’astuce pour éviter l’intoxication

Annonce

Qui n’aime pas déguster un bon poulet rôti? Cette délicieuse viande blanche peut être cuisinée de mille et une façons. Mais, autant sa cuisson que son nettoyage ne doivent pas être pris à la légère.

Certaines personnes l’ignorent peut-être, mais la volaille crue est très délicate, elle nécessite une attention particulière, car elle peut contenir de vilaines bactéries, comme la salmonelle, responsables d’intoxications alimentaires.

Justement, pour éviter tous les dangers éventuels, les experts de la santé nous expliquent comment bien laver et faire cuire le poulet. Suivez leurs conseils à la lettre !

Annonce

Lorsqu’ils passent derrière les fourneaux, beaucoup de gens continuent à commettre des erreurs lorsqu’ils manipulent la volaille crue ou la viande rouge.

Faut-il laver son poulet avant la cuisson? Comment le désinfecter efficacement pour le débarrasser de toutes les bactéries? Dans cet article, nous allons tenter de répondre à toutes vos questions.

En prenant quelques précautions et en adoptant les bons gestes, vous pourrez concocter des plats sains sans craindre le moindre danger.

Comment nettoyer le poulet pour que la salmonelle disparaisse ?

Laver ou ne pas laver le poulet avant de passer à la cuisson ? Telle est la question qui taraude tous les esprits. Nous allons vous fournir certains éléments de réponse pour apprendre à mieux nettoyer le poulet cru et éviter la salmonelle. De quoi prévenir nombre de désagréments au sein du foyer !

À cet égard, la Food Standards Agency (FSA) du Royaume-Uni a averti que laver le poulet, avant de le faire cuire, peut augmenter considérablement le risque de propagation de salmonelle, principale cause de nombreux maux comme la diarrhée, la nausée, les vomissements, la fièvre, la migraine ou encore les crampes abdominales. Autrement dit, il est formellement déconseillé de laver ou de rincer la volaille avant la cuisson.

Attention : si vous lavez un poulet infecté sous l’évier, à cause des éclaboussures, les bactéries risquent de se propager partout. Les ustensiles, les surfaces de travail et même les autres aliments peuvent en être affectés. La FSA insiste sur le fait que c’est la meilleure manière de provoquer une contamination croisée.

Lorsque vous coupez le poulet, utilisez du papier absorbant pour l’essuyer ou un chiffon uniquement dédié à cette tâche afin qu’aucun résidu ne sorte de la cuisine.

Le chiffon doit être lavé à chaque utilisation. De même, pensez toujours à bien désinfecter le couteau et la planche à découper. Pour éviter toute contamination croisée, mieux vaut réserver une planche spécialement pour la volaille crue.

Enfin, n’oubliez pas de bien vous lavez les mains avec du savon, avant et après la manipulation du poulet.

N.B : Ne décongelez jamais un poulet sur le comptoir de la cuisine. Si possible, laissez-le emballé et conservez-le dans le réfrigérateur. Vous pouvez aussi le plonger dans un gros récipient rempli d’eau froide et enveloppé d’un film plastique avant de l’installer dans le frigo. Ces précautions sont essentielles pour éviter que les bactéries ne prolifèrent et ne contaminent d’autres aliments.

Comment faire cuire le poulet après l’avoir lavé ?

Si vous constatez que le poulet est vraiment sale, vous pouvez le rincer rapidement sous l’eau courante, mais en prenant bien soin de nettoyer l’évier et les alentours avec de l’eau de Javel ou du chlore.

Pour éviter toute contamination, désinfectez également les ustensiles qui ont servi au découpage, le hachoir, la vaisselle, etc. Cette méthode s’applique aussi bien pour un poulet entier que pour des morceaux de volaille.

Dites-vous bien que la salmonelle ne disparaît pas simplement en lavant le poulet : cette bactérie sera chassée complètement lorsque le poulet est cuit à une température d’au moins 70°C.

Pourquoi ne faut-il pas laver la viande rouge avant de la préparer ?

Par habitude, beaucoup de gens ont tendance à laver la viande rouge avant de l’assaisonner et de la cuire. C’est un réflexe automatique afin d’éliminer toute la saleté et les éventuelles bactéries qui s’y sont installées. Cependant, c’est une très mauvaise idée !

Ne vous affolez pas pour autant, cette erreur est courante et commise par une grande majorité. Toutefois, aussi étrange que cela puisse paraître, laver la viande n’est pas la meilleure chose à faire.

Tout simplement, parce que l’eau n’est pas aussi efficace qu’on le croit pour chasser les bactéries. Au contraire, elle risque même de contribuer à la prolifération de ces agents pathogènes.

En effet, les bactéries se multiplient au contact de l’eau et des protéines (une des principales qualités de la viande). Par conséquent, comme on l’a expliqué plus haut pour la volaille, durant le lavage, les bactéries ne seront pas éliminées et peuvent malencontreusement se propager sur les surfaces avoisinantes

Les gouttes d’eau risquent, ici encore, de transporter les bactéries vers la vaisselle et les aliments. Aussi, pour empêcher cette dispersion bactérienne, mieux vaut manipuler votre viande rouge de la même façon qu’avec le poulet. Avec bien-sûr un chiffon dédié et une planche à découper spéciale pour viande.

En outre, lorsque vous lavez la viande, ses propriétés peuvent en pâtir. En effet, vous enlevez la plupart des nutriments solubles dans l’eau. Résultat : la viande s’appauvrit en nutriments et perd de sa saveur.